YOGA ET SANTE

  La pratique assidue du yoga amène vers une meilleure santé physique et mentale ; c’est une discipline mais avant tout un art de vivre.

Les asanas rendent les muscles et les articulations plus souples, permettent une meilleure irrigation des organes, du cerveau et du système nerveux, une plus grande relaxation, un meilleur équilibre et une meilleure circulation de l’énergie.

Le pranayama apporte une oxygénation plus importante, permet d’évacuer davantage de gaz toxiques, emmagasine une plus grande quantité d’énergie et est grandement bénéfique aux poumons, au cœur et à la circulation sanguine.

Les nettoyages (shatkarmas) du yoga, visent à éliminer autant que faire se peut les toxiques et les mucosités pathologiques du corps et d’en stimuler certains organes internes.

Mais, si l’on veut aller au bout de notre compréhension, ces pratiques seraient corrompues si par ailleurs notre hygiène de vie était défaillante et, que, par exemple on continuait à fumer
* (pour ceux qui le font) ce qui serait totalement incompatible avec le pranayama et les asanas, si on buvait de l’alcool ou usait de drogues, et si l’on continuait à consommer une nourriture totalement frelatée et empoisonnée par les pesticides.(si vous pratiquez shirshasana et que vous irriguiez votre cerveau avec de la nicotine, de l’alcool et des pesticides, mieux vaut vous abstenir, au lieu de vous régénérer, vous êtes en train de vous détruire à grande vitesse).

Nous devrions donc privilégier une « alimentation saine », équilibrée et de culture Biologique et autant que faire se peut, nous soigner au maximum par des méthodes naturelles, plantes médicinales, huiles essentielles, homéopathie, compléments alimentaires corrects, etc… .
(Bien entendu, s'agissant de la santé, un suivi médical régulier permet de ne pas passer au travers d'une quelconque pathologie).

Evidemment, vous me direz, tout cela a un coût non négligeable ; c’est un choix à faire ! La santé n’a pas de prix ; quand on l’a perdue, commencent les épreuves et les souffrances et notre monde est tellement pollué et déréglé que la maladie devient, hélas, de plus en plus fréquente.

* Voir la rubrique « Boite à outils » : témoignage « comment j’ai cessé de fumer en 1 mois, sans patch, sans suivi et sans souffrance »


Sommaire
Boite à outils
Pour se défaire d'une habitude néfaste: la remplacer par une habitude bénéfique

"Fumant à l'époque plus de 2 paquets par jours, j'avais commencé à pratiquer les asanas et voulait me mettre au pranayama.
Mais, bien sur, je pris clairement conscience que mon addiction au tabac était incompatible avec cette discipline que je voulais explorer. Je décidais dès lors de commencer la pratique du pranayama, respiration complète, nadi sodhana et ujjayi. En parallèle je décidais aussi de cesser de fumer au bout d'un mois (sur une semaine moitié moins de cigarettes, encore moitié moins la semaine suivante, etc..., pour arriver à zéro au bout des quatre semaines).
Le pranayama se développant parallèlement, je commençais à bénéficier d'effets légèrement euphorisants ainsi que d'un surcroît d'énergie, qui me permirent sans souffrance de mettre fin à cette habitude néfaste, les effets positifs des respirations compensant les effets soi-disant calmants de la cigarette. Une nouvelle habitude bénéfique avait remplacée l'ancienne ! "

.

Sommaire

.

A suivre
Suite...

ReCaptcha

Ce service de protection de Google est utilisé pour sécuriser les formulaires Web de notre site Web et nécessaire si vous souhaitez nous contacter. En l'activant, vous acceptez les règles de confidentialité de Google: https://policies.google.com/privacy

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies